Depuis quelques années, un réel engouement se propage pour ces nouvelles techniques comme l’hypnose, l’EMDR et l’EFT. Sont-elles vraiment efficaces? Quels sont leurs principes et leurs bienfaits? Comment se pratiquent-elles? 

Un article écrit en 2010 pour la revue "Biocontact" par Raphaëlle Guimaud et Laetitia de Schoutheete.

Il y a une cinquantaine d’années se sont développées aux Etats-Unis (Palo Alto) les thérapies brèves. Elles se centrent principalement sur « comment résoudre une difficulté? » plutôt que sur « pourquoi ai-je ce problème? ». Ces techniques permettent souvent à la personne de retrouver en une dizaine de séances un vrai dynamisme et de résoudre en profondeur des traumas qu’elle pensait incrustés à jamais, sans devoir faire nécessairement un détour de plusieurs années par l’enfance.

Nous vous proposons d’aller à la rencontre des spécificités de chacune d’entre-elles.

L’hypnose ericksonienne : vais-je garder conscience?

L’hypnose est souvent associée à un état de perte de conscience où le sujet risque de se faire manipuler tel que les hypnoses de foire nous invitent à le penser.

A l’inverse, l’hypnose thérapeutique mise au point par le psychiatre Milton H. Erickson est une hypnose douce où la personne reste consciente à chaque instant.

En effet, l’état hypnotique est un état naturel que nous vivons tous, chaque jour, sans nous en rendre compte, par exemple lorsque nous rêvassons, lorsque nous sommes « ailleurs ». Ce sont tous ces instants où l’attention consciente « décroche » de ce qui l’environne.

Dans le cadre d’une séance d’hypnose, le thérapeute va aider le patient à recréer cet état d’attention flottante grâce à des techniques douces de relaxation et de visualisation. Dans cet état intériorisé, plus intuitif et plus créatif, la personne découvre comment utiliser ses propres ressources de changement et ses capacités d’auto-guérison, qu’elle n’exploite que très partiellement à l’état de veille habituel.

Il s’agit donc d’un état d’intense activité mentale très dynamique qui amène à :

· vivre les expériences plutôt que les analyser

· se centrer sur le ressenti corporel et émotionnel

· intégrer des nouveaux apprentissages

· trouver de nouvelles solutions

L’hypnose est indiquée tant dans le domaine psychologique (difficultés affectives et relationnelles, troubles alimentaires, troubles psychosomatiques, deuils et séparations, anxiété, etc.) que dans le domaine médical (douleurs chroniques, arrêt du tabac, affections dermatologiques, insomnie, etc.)

Catherine, 25 ans, souffrant d’anxiété et de difficulté à mettre ses limites, après 3 séances : « je suis étonnée de la rapidité avec laquelle j’ai pris du recul. Je me sens plus détachée de cet événement. Et cela sans vraiment comprendre comment »

Michel, 35 ans, hyperactif, après 2 séances: « je me sens beaucoup plus calme et apaisé. Mon entourage est étonné. Ca fait du bien! »

Sylviane, 43 ans, ayant subi un inceste et ne supportant plus aucun contact sexuel avec son mari depuis 8 ans, date de la naissance de leur fils. Après 9 séances: « je peux enfin refaire l’amour à mon mari, je me sens de nouveau une vraie femme »

L’ EMDR ou le retraitement des traumas...

L’EMDR (Eye Movement Desensitisation and Reprocessing) créée par Francine Shapiro dans les années 80 est une technique thérapeutique puissante qui permet de traiter des traumatismes rapidement. Il peut s’agir d’évènements traumatiques évidents ou passant plus inaperçus : abus sexuel, accident, maladie, agression, enfance perturbée, séparation, deuil, difficultés professionnelles et personnelles. Ces événements peuvent parfois créer un état de stress post-traumatique dont les symptômes sont entre autres : phobie, cauchemars, affects dépressifs, irritabilité, baise de l’estime de soi, évitement de situations, etc.

Cette méthode utilise la stimulation alternative des deux côtés du corps par le mouvement des yeux ou par des stimulations tactiles (tapotement des genoux) permettant de débloquer l’information traumatique et de réactiver le système naturel de guérison du cerveau.

Pratiquement, le patient se concentre sur l’évènement perturbant, afin de revivre les souvenirs et les ressentis qui y sont liés. Par un mouvement des mains ou un tapotement des genoux, le thérapeute stimule le cerveau alternativement du côté gauche puis droit. La personne revit alors de manière condensée et atténuée la situation douloureuse (comme si elle l’observait de loin) jusqu’à ce que le souvenir de l’évènement ne soit plus source de souffrance. Une séance apporte le plus souvent un réel soulagement et une vitalité accrue.

Gaëlle, 4 ans, très peur de chiens, après 3 séances : « je n’ai plus peur d’Oscar, j’ai même été le caresser! »

Daniel, 53 ans, pharmacien, ayant subi un braquage, après 2 séances : « je dors beaucoup mieux, je ne me réveille plus la nuit en pensant au braquage et dire qu’avant je revoyais le même film de l’agression toutes les nuits ! »

Noémie, 32 ans, ayant vécu un inceste sur plusieurs années, après 17 séances : « je suis quelqu’un de bien, je peux me faire respecte ! C’est terminé cette période où je me sentais coupable de tout, c’est ce que mon papa me disait quand il profitait de moi. Aujourd’hui, je mets mes limites »

L’EFT : comment se libérer de ses émotions?

Conçue en 1991 par Gary Craig, l’EFT (Emotinal Freedom Technique) est une méthode simple, efficace et rapide pour traiter les perturbations émotionnelles. Cette pratique fait partie du nouveau champ de la psychologie énergétique. Elle peut s'apparenter à de l'acupuncture sans aiguille.

L’EFT est basé sur le principe que nos émotions négatives (tristesse, peur, colère, anxiété, culpabilité...) proviennent de chocs émotionnels non résolus provoquant des nœuds énergétiques. Cette technique travaille directement sur la circulation énergétique du corps qui a été bloquée. Ce rétablissement énergétique s'effectue par un tapotement léger du bout des doigts sur certains points précis du visage, du haut du corps et des mains, tout en portant son attention sur l’émotion qui se transforme rapidement au cours de la séance. L’activation de ces points permet à l'organisme de dissoudre facilement les blocages énergétiques et de digérer spontanément les émotions négatives. Le souvenir cesse alors de faire souffrir.

L’intérêt de cette technique est qu’elle est très accessible, douce et peut s’apprendre facilement pour s’auto-traiter rapidement notamment pour les pics émotionnels, les problèmes physiques, les problèmes de confiance en soi, etc.

Marianne, 37 ans, s’énerve sur ses enfants sans comprendre pourquoi, après 2 séances : « je me sens beaucoup plus calme avec mes enfants depuis notre séance, je ne me sens plus blessée par eux »

Patrick, 41 ans, cadre dynamique proche du burn-out, après 1 séance : « quand je suis stressé, j’utilise l’EFT, même au boulot, c’est impressionnant comme très vite je retrouve mon calme et mon axe »

L’hypnose, l’EMDR et l’EFT sont tous les trois de nouveaux paradigmes thérapeutiques et non juste des mots à la mode, qui permettent une résolution rapide et efficace sur du long terme de nombreuses difficultés et parfois même de traumas précoces ou de chocs violents. Ces outils se centrent avant tout sur les ressources de la personne pour la libérer de ses émotions perturbantes. Le plus important étant que la personne retrouve le plus rapidement possible son autonomie et profite d’une nouvelle vitalité.

 

  • Cabinets de consultation
  • 2 centres de consultation

    • Dans un charmant cabinet du Quartier européen, à 2 pas du Rond Point Schuman, du Square Ambiorix et des Institutions.
    • Et, dans un style plus contemporain, à Auderghem, au centre paramédical le Lotus.

    En savoir plus

Retrouvez la confiance et l’harmonie
entre votre corps et votre esprit

Prendre rendez-vous